116002051

Aujourd'hui, confrontation entre deux jeux d'escarmouches, à savoir l'extension "escarmouche" de Warhammer Age Of Sigmar et Song Of Blades And Heroes.

Je suis toujours en quêtes de jeux de figurines « facile » à mettre en place pour mes joueurs, et j’ai initié l’un d’entre eux au jeu de figurine en enchaînant une partie de Warhammer (que je maitrise peu) avec une partie de Song Of Blade (que je ne maitrise pas). Il s’agit là de mes impressions suite à une partie de chaque, c’est trop peu pour en tirer des conclusions.

Niveau des joueurs : Débutant ou inexpérimenté

Les règles :

Warhammer, un livre de règle téléchargeable gratuitement de 4 pages, les profils des unités téléchargeable gratuitement, l’extension « escarmouche » vendu au prix de 8€. Au final, dans ce magnifique livret, je n’ai eu besoin que de 2 pages : les modifications des règles et les couts en points des figurines. Les règles spéciales des unités sont détaillées directement sur les fiches unités, ce qui est très pratique.

Song Of Blades, un livre de règle (5 pages de cœur de règles) avec les profils des unités vendu pour 8$, version numérique. Les règles spéciales sont toute détaillées dans le livre de règle à distance des profils des unités, ce qui est peu pratique pour le novice.

Avantages et inconvenants pour chacun, personne n’en sort vainqueur !

Match nul !

Warhammer Age Of Sigmar Escarmouche 28mm

Partie de Warhammer AoS - Escarmouche (30pts)

Le matériel :

Warhammer, table de jeu minimum 90x90cm à l’échelle 28mm, règles graduées en pouces, une poignée de dés, des marqueurs pour compter les PV restants des unités, 10 à 15 figurines.

Song Of Blades, table de jeu de 60x60cm à l’échelle 15mm, 90x90 à l’échelle 28mm (possibilité de jouer sur une carte à hexagones). Réglettes graduées en court/moyen/long, 3D6, 5 à 10 figurines.

Song of Blades nécessite moins de matériel et moins de place.

Victoir Song Of Blades (par rapport à mes goûts et à l’objectif qui est de motiver des novices à débuter le jeu de figurine) !

Le Jeu :

Warhammer, alternance des tours joueurs 1 et joueur 2, combats alternés, profils d’unités riche (pour toucher, pour blesser, pour sauvegarder, etc.), beaucoup de lancer de dés pour pas beaucoup de dégâts. La partie c’est terminée en gros tas de corps à corps pendant plusieurs tours, sans même avoir à toucher les figurines, au milieu du plateau de jeu. La part chance est relativement importante car la stratégie plutôt limitée.

Song Of Blades, alternance des tours variable, car le joueur peu perdre la main à tout moment s’il tente trop d’actions avec une figurine. Cela nécessite donc un jeu prudent et rend parfois imprévisible le comportement de certaines unités. Les profils d’unités sont très limités (2 valeurs) mais enrichie par la multitude de règles spéciales. Le jeu apparait plus fluide, le combat au corps à corps est simultané et plus dynamique car les mouvements sont parfois obligatoires (mouvement de recul en cas de perte au corps à corps) et introduit une micro gestion du corps à corps. La part chance est très importante, et rend le jeu imprévisible.

 

Song Of Blades And Heroes 28mm

Corps à coprs à Song Of Blades

Sans aucun doute, victoire Song Of Blades !

En conclusion, sur ces deux parties, Song Of Blade nous a offert un jeu plus dynamique, des combats plus toniques et une partie plus fun que Warhammer. Il est également plus facile à mettre en place chez le joueur novice, et facilement transposable à d’autres échelles, ou d’autres univers.